Outre des représentants d’UNIDROIT, de l'OTIF et du Groupe de travail ferroviaire, plusieurs Etats membres étaient présents à la réunion, ainsi que SITA et le Conservateur désigné pour Regulis SA. Un représentant de la Commission européenne a également participé à la réunion, l'Union européenne ayant récemment approuvé le Protocole ferroviaire.

La réunion a été suivie d'une séance informelle du groupe de travail sur la ratification qui a également examiné des questions liées à une stratégie visant à une mise en fonctionnement rapide du Registre et en matière de ratification.

By using unidroit.org you agree to our use of cookies to enhance your experience.     I understand   Know more