Après que le bureau régional de l’UNESCO ait dirigé une mission d'évaluation rapide sur le site archéologique de Nimroud, le 14 décembre 2016, pour évaluer l'étendue des dommages résultant de destructions délibérées sur le site par le groupe extrémiste ISIS/Daesh au cours des 2 dernières, les actions de sauvegarde et de rétablissement à plus long terme du site seront présentées par l'UNESCO et discutées avec les principaux partenaires nationaux et internationaux, en ce compris UNIDROIT, lors d'une réunion internationale de coordination sur le patrimoine culturel dans les zones libérées d’Iraq, tenue au siège de l'UNESCO à Paris les 23-24 février 2017.

 

black right 01 Plus d’information

 

pict02

La Directrice Générale de l'UNESCO Mme Irina Bokova faisant son discours.

 

By using unidroit.org you agree to our use of cookies to enhance your experience.     I understand   Know more