AGRICULTURE     |      MARCHES DE CAPITAUX     |      PROCEDURE CIVILE     |      CONTRATS     |      BIENS CULTURELS     |      OPERATIONS GARANTIES       

 unifoto-build06-bn

 

 

img01Une Conférence internationale intitulée “Le Protocole MAC : Avantages économiques et juridiques pour les Etats, le commerce international et le développement”  s’est tenue chez Clyde & Co à Londres le jeudi 12 septembre 2019.

 

 

 

 

 

 

Cet événement était organisé conjointement par UNIDROIT, le Département sud-africain des relations internationales et de la coopération (DIRCO), le Groupe de travail MAC.

 

La Conférence a réuni des représentants diplomatiques, des experts juridiques et des acteurs du secteur industriel qui ont discuté de l’impact bénéfique du Protocole MAC en mettant l’accent sur les pays en développement et les marchés émergents. Elle a été ouverte conjointement par le Professeur Ignacio Tirado (Secrétaire Général d’UNIDROIT) et S. E. Marc Jürgens (Haut-Commissaire par intérim, Haut Commissariat d’Afrique du Sud à Londres).

 

 

img02La première session , animée par Sir Roy Goode (Université d’Oxford), a porté sur la Convention du Cap en tant que cadre international efficace pour le financement des biens de grande valeur, avec des exposés de la Professeure Anna Veneziano (Secrétaire Générale adjointe d’UNIDROIT) et du Professeur Jeffrey Wool (Secrétaire général du Groupe de travail aéronautique).

 

 

 

Lors de la deuxième séance, animée par M. Mark Bisset (associé, Clyde & Co), Mme Louise Gullifer (Professeure de droit commercial, Université d’Oxford) a analysé les principales caractéristiques du Protocole MAC. Puis le Professeur I. Tirado  a exposé les avantages économiques anciens du Protocole MAC et M. John Wilson (Senior Financial Sector Specialist, Société financière internationale) une analyse du rôle du Protocole MAC dans le contexte général de la réforme législative mondiale sur les opérations garanties.

 

 

img03La troisième séance, animée par M. Emanuel Adam (Directeur exécutif, British American Business), a examiné les avantages du Protocole MAC pour le secteur privé présentés par M. Philip Durham (Secrétaire général, Groupe de travail MAC). M. André Smit (Conseiller en droit international, DIRCO) et M. William Brydie-Watson (Fonctionnaire juridique principal, UNIDROIT) ont ensuite proposé des conseils aux Etats pour la préparation de la prochaine Conférence diplomatique du Protocole MAC.

 

Ont participé à la Conférence des délégués de 18 Etats différents ainsi que des experts éminents du secteur privé.

 

-> De plus amples informations sur le projet de protocole MAC

 

 

By using unidroit.org you agree to our use of cookies to enhance your experience.     I understand   Know more